Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2020 2 18 /02 /février /2020 09:05
Le 13 février 2020, le Président le République a rendu visite à la vallée de Chamonix et a constaté les effets du dérèglement climatique sur son glacier mythique, la Mer de Glace.
Des personnalités qui l'accompagnaient ont évoqué la possibilité de règlementer les camions les plus polluants dans le tunnel du Mont Blanc et de développer le
ferroviaire dans la vallée.
 
Ces idées sont intéressantes mais cela semble des mesurettes face aux enjeux auquel le massif du Mont Blanc fait face.
En effet, il apparait que la température moyenne dans cette région augmente deux fois plus vite que dans le reste de la France, ce qui est certainement une des deux causes majeures du recul rapide de la Mer de Glace, l'autre cause étant probablement une baisse des précipitations.
 
Sans être un expert du climat, il me semble évident que la création du tunnel du Mont Blanc en 1965 et le trafic intense de camions qu'il a généré dans une vallée encaissée comme celle de Chamonix a provoqué à la longue une modification du climat de la région.
 
La solution définitive à ce problème est bien connue de nos amis suisses qui en pratique, interdisent la traversée de leur pays aux camions, leur imposent de monter sur des trains qui traversent rapidement leur pays. L'exemple du tunnel ligne de base du Saint Gothard est vraiment un modèle à suivre.
Ce qu'il faut entreprendre sous le Mont Blanc, c'est de supprimer le trafic des camions, bâtir une ligne ferroviaire électrifiée qui prendrait les camions très en aval, dans la vallée de l'Arve et les mènerait aussi loin que possible dans les vallées de Courmayeur et d'Aoste.
 
Un complément de cette solution est de suivre l'exemple de certaines stations suisses comme Zermatt : bannir la circulation des voitures dans toute la vallée et les remplacer par des navettes électriques sur rail et sur route.
 
Ces solutions s'entendent certainement avec l'utilisation d'électricité décarbonnée et non venant de centrales au gaz ou au charbon
Partager cet article
Repost0

commentaires