Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2019 4 30 /05 /mai /2019 21:34

Trois jours de visite à Copenhague il y a quelque temps m’ont convaincu que cette métropole est un paradis pour les cyclistes. L’aménagement des rues, des avenues et des croisements parait optimisé pour les cyclistes. Les trottoirs sont devenus étroits pour les piétons et ceux-ci doivent faire attention à ne pas empiéter sur les pistes cyclables.

 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 43% des trajets domicile-travail et domicile-école sont faits en vélo, 25% en voiture, 25% en transports en commun et seulement 6% à pied. L’objectif pour 2025 est de faire progresser les déplacements en vélo jusqu’à 50%. La ville ambitionne de devenir la meilleure cité pour les déplacements en vélo.

 


Il est certain que des conditions favorables étaient présentes quand la ville a décidé dans les années 60 de mettre tout en oeuvre pour faciliter l’usage des vélos : la plupart des rues sont nettement plus larges que ce que nous connaissons en France et la Copenhague est en grande partie plate avec seulement quelques zones modérément élevées. Une voirie large a permis d’aménager une grande majorité des rues avec la partie centrale pour la circulation des véhicules, et de chaque côté: un emplacement pour garer les véhicules, une piste cyclable large souvent d’environ 1,50 m et enfin le trottoir sans différence de niveau avec la piste.

Les croisements de rues sont soignés avec le parcours des vélos représenté par des bandes bleues

Partager cet article
Repost0

commentaires